Lapins et plantes

rabbit-2562684_1920Peut-être que pendant l’été, vous aimeriez diversifier la nourriture de votre lapin. Et avoir à votre disposition quelques plantes, à part les carottes et la laitue, pour votre lapin. J’ai testé les goûts de cet animal avec mon lapin Pompon.

Je crois que sa plante préférée de toute c’est le périlla magilla, une annuelle qui ressemble à un coléus, que l’on peut entrer à l’intérieur l’hiver. Il suffit de la mettre près d’une fenêtre pour qu’elle ne perde pas ses jolies couleurs et pour continuer de rendre fou de joie votre lapin qui s’en régalera.

perilla-966265_1920
périlla magilla

Pompon se gave dans presque toutes les fines herbes : le basilic, le stévia, le thym, le romarin, le persil, la sauge, le fenouil, la menthe, la mélisse, la sarriette, etc… même la livèche que moi je déteste. Mais il y en a quand même une qu’il ne mange pas c’est la ciboulette.

Il adore également, le myrrhis odorata, un cerfeuil musqué avec un beau feuillage de fougère, attention cette plante se ressème si vous n’éliminez pas les hampes florales qui monteront en graines. Une vivace, également comestible pour nous.

Certaines mauvaises herbes comme le trèfle, la carotte sauvage, la luzerne. Mais comparé aux fines herbes, s’il n’a pas faim, il n’en mangera pas.

 

Parfois pour varier, il y a les feuilles de peuplier, de bouleau, de tilleul, les feuilles de topinambour, le feuillage des carottes parfois même quelques feuilles de géranium ou de pélargonium.

Mon petit lapin aime aussi le blé d’inde, je le fais sécher à l’automne avec les feuilles et je lui donne durant l’hiver, Pompon se fait un plaisir de déballer son cadeau durant l’hiver.

corn-on-the-cob-1690387_1920

Habituellement les lapins ignorent les plantes toxiques, mais il y a toujours des exceptions à la règle. Évidemment ce sont que quelques plantes que j’ai testé sur mon lapin. L’important est de le nourrir sans trop exagérer. Car mon père m’a déjà dit que dans son enfance, un lapin était mort car il avait mangé trop de laitue donc certains lapins sont plus gourmands que d’autres, soyez prudent.

rabbit-1436329_1920

Je me sers également de certaines plantes séchées, au lieu de copeaux de ripe de bois, pour créer une litière à mon lapin: calamagrostis, miscanthus, du foin, des feuilles d’érables et quelques petites branches d’arbres ou d’arbustes pour que mon pompon puisse ronger un peu et se faire des cachettes dans sa cage.

Vous pouvez laisser votre lapin vagabonder sur votre terrain pour lui faire faire de l’exercice en lui mettant une laisse, mais après avoir vécu l’expérience, sachez qu’un lapin ça creuse des trous partout et quand on l’échappe c’est assez difficile à rattraper. Alors maintenant le lapin est sous surveillance. Bien sûr, parfois mes enfants sont encore obligés de courir après pour le remettre dans sa cage, mais ça fait partie de la vie.

Et voici pompon

IMG_0870.JPG

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s