Paulownia tomentosa

DSCF2771

Les gens qui ne connaissent pas cette plante, trouvent souvent que ça ressemble à un tournesol, mais les feuilles sont plus velues. Et ils sont souvent surpris par la rapidité de croissance. Cette vivace pousse de 3 à 5 mètres par année, alors ça devient intéressant pour créer une ambiance un peu tropicale dans les plates-bandes, faire de l’ombre, un brise vent ou pour créer une clôture végétale qui vous cachera à partir environ de la mi-juillet. 

C’est une vivace à croissance rapide, qui repart chaque année à la base du sol, la partie aérienne ne survie pas au gel. Donc, à chaque printemps, elle demande un peu d’entretien car il faut couper les branches mortes. Soit on la rabat complètement ou soit on attend un peu car parfois des feuilles se refont sur les tiges de l’année précédente et on coupe juste au dessus. (Personnellement, je me sers des branches coupées comme tuteur pour les haricots grimpants au jardin.) Si on ne coupe pas les branches, le Paulownia grandit quand même à partir de la base et ça donne un mélange de branches mortes et de feuilles ce qui n’est pas très beau.

Si on veut des tiges très droites qui montent en hauteur, style tronc d’arbre, il faut garder lors de la croissance qu’une ou deux tiges principales et on coupe toute les nouvelles pousses qui s’ajoutent. Sinon vous vous retrouverez avec un paulownia qui a l’aspect d’un gros buisson.

Ces grandes feuilles sont sensibles au vent très fort et à la grêle. À l’automne, elles deviennent toutes sèchent et partent au vent et on dirait que la cour devient malpropre comme s’il y avait plein de sacs de papier brun partout sur le terrain. Pour les maniaques de la propreté ça peut déranger.

Les fleurs apparaissent sur du bois de 2 ans, à date cela ne m’est pas encore arrivé et ça ne m’arrivera probablement jamais parce que cet arbre fleuri seulement en zone 7 et plus. Mais on ne sait jamais avec les changements climatiques.

emperor-flowering-tree-772170_1920

Assurez-vous de le planter au bon endroit dès le départ car il se forme en moins de trois ans un bon système racinaire donc la plante devient assez difficile à arracher. Avec des racines d’un diamètre assez impressionnant qu’il faut couper au sécateur ou à la scie. Et il faut tout arracher les racines sinon on se retrouve avec plein de rejetons, ici et là. Après en avoir arraché un, je peux vous dire de le mettre loin des solages et des piscines.

DSCF2773
Petits plants de paulownia qui ont repoussé partout car il restait des racines en place après avoir arraché mon plant mère.

Le mien est maintenant planté en plein soleil dans de la glaise et il me semble très indifférent au sol.  Et c’est assez résistant à la sécheresse. Mais avant, il poussait aussi bien à la mi-ombre. Malgré certains défauts de cette plante, elle reste impressionnante au jardin, à essayer si vous en avez la place. Ou si vous voulez vous lancer dans la production de tuteur en paulownia Et ça reste que c’est un arbre de princesse.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s